Un voyageur dit un jour de Bali : « Ce fut pour moi une sorte de voyage dans le temps, où j’ai découvert une exception culturelle et sociale. Une île façonnée par les volcans, modelée par les hommes et réglée par la communauté, sous le regard des esprits et des dieux. ». En une phrase, tout est dit…

Bali est une île en plein cœur de l’Indonésie, renommée pour la beauté unique de ses paysages : ses rizières en terrasse, ses volcans, ses étendues verdoyantes… un véritable conte de fées. Une île à caractère volcanique, comptant 3,3 millions d’habitants. Sa capitale est Denpasar, et ses habitants se nomment les balinais.

Une terre d’accueil et de partage !

Bali est composée d’une multitude de communautés, elle est l’île du partage et de la bonne humeur ; les maisons sont transmises de générations en générations, les rizières partagées avec les personnes les plus démunies…

A Bali,  la religion et les esprits prônent sur tout

Ne soyez pas surpris d’apercevoir les habitants offrir une part de leur déjeuner aux « esprits invisibles », ou de voir un fermier brûler un bâton d’encens pour obtenir une récolte fructueuse. De nombreuses offrandes sont placées dans des maisons et des temples. Pourquoi ? Pour chasser les mauvais esprits. Ces rites font partie de leur quotidien. Les balinais sont intimement convaincus que leur île est peuplée d’êtres surnaturels : des esprits et des démons, représentant des manifestations de la vie et de la nature.

En pénétrant dans les temples des villages, vous percevrez toute la magie et les mystères qui y règnent. 93% de la population est hindoue, une religion qui ne ressemble à aucune autre : un mélange de cultes aux ancêtres et de forces de la nature. La religion est primordiale pour les balinais, elle occupe leur quotidien, les temples sont une sorte de maison secondaire.

Magie blanche et magie noire

On en parle peu, pour ne pas effrayer les touristes, cependant, de nombreux balinais croient au monde de la magie et de la sorcellerie. D’après eux, les esprits démoniaques se cacheraient dans les cimetières, les rivières, les arbres… un peu partout sur l’île.

Bali c’est surtout la danse et la fête !

La danse est le cœur de leur identité culturelle, quelque chose d’unique au monde, presque irréel paraît-il. Les danseuses balinaises sont surprenantes par leur grâce, elles peuvent surgir au détour d’une rue, ornées de fleurs, de costumes colorés, maquillées comme des poupées… elles nous transportent dans leur monde féerique. Des danses joyeuses, pleine de grâce, des chants lumineux, toujours connectés à la prière ! « Si nous n’apprenons pas à danser, la vie reste incomplète » disent-ils…

Les spectacles enseignent les valeurs éthiques et spirituelles de l’île. La danse et le chant leurs permettent de rentrer en harmonie suprême, de connaître le bonheur et la joie au quotidien. En général ce sont les femmes qui dansent, les hommes, eux, rejoignent les orchestres « gamelan » composés d’instruments en bois. En errant dans les villages de Bali, vous tomberez à coup sûr, sur une cérémonie au son du gamelan… une improbable mélodie s’en dégage, un son mélodieux et surréaliste à la fois.

Une des fêtes les plus populaires, est celle de « l’Odala », qui célèbre la venue des dieux à chaque anniversaire de la construction d’un temple. Je vous laisse imaginer le nombre de fêtes qu’il doit y avoir ! Lors des cérémonies, les balinais se parent de leurs plus beaux costumes traditionnels. Les femmes, elles, portent des offrandes sur leur tête, en direction du temple. Des fêtes hautes en couleurs : décorations flamboyantes, sculptures, masques de toutes les couleurs, des vêtements de soie, des fleurs multicolores… L’ambiance est tout simplement féerique ! Et pour dire adieu aux défunts, les familles préparent des sarcophages,  à l’image de leur caste. L’objectif ? Donner aux défunts les adieux les plus positifs, pour qu’ils se réincarnent le mieux possible.

A Bali, la beauté et la culture sont au rendez-vous à chaque instant. Une île fascinante qui permet un dépaysement total… Bon voyage sur l’île merveilleuse !

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le dimanche 17 février 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.