Originaire d’Islande, Björk a un étrange secret qu’elle pratique depuis maintenant 35 ans : elle transforme les sons en albums à succès. Son dernier projet, Biophilia, a pour ambition « d’explorer le fonctionnement du son, l’étendue infinie de l’univers, des systèmes planétaires aux structures atomiques ». Rien de moins.

Björk, le voyage musical expérimental

Ecouter Björk, c’est entrer dans un univers de sons électro-pop souvent expérimentaux. Depuis son premièr album enregistré à l’âge de 11 ans, elle enchaîne les succès : après une incursion dans la musique punk, les islandais se souviennent surtout de The Sugarcubes, célèbre groupe pop de la fin des années 80 où Björk fait ses premières armes. Mais c’est en 1993 avec l’album solo Debut et le titre Human Behaviour que la carrière internationale de Björk explose. Suivront 3 autres albums solo et de nombreux concerts, où elle multipliera les collaborations. Elle compose notamment la musique du film Dancer In The Dark de Lars von Trier, et y incarne le premier rôle devant la caméra. L’expérience est éprouvante (elle quittera le tournage suite aux rapports difficiles avec le réalisateur) mais le succès est encore au rendez-vous : Björk remporte en 2000 le prix de l’interprétation féminine à Cannes.

Biophilia, le son de l’univers ?

Ces 10 dernières années, l’artiste Björk a multiplié les projets, les concerts et les prises de position politique. Son dernier album, Biophilia, est certainement un des plus ambitieux. Sorti en octobre dernier, Biophilia se veut explorer le fonctionnement du son (l’album a été composé en partie avec un iPad), l’étendue infinie de l’univers (à l’image des titres Moon, Solstice, Cosmogony, Crystalline…). Les remixes des titres de Biophilia (par Mathew Herbert notamment) sont certainement les productions sonores les plus extrêmes : un voyage dans une musique électronique « planétaire » ! On vous recommande aussi chaudement les remixes du titre Crystalline réalisés par le musicien arabe Omar Souleyman : un voyage exotique dans le son cristallin, et un de nos gros coups de coeur en 2011.

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le lundi 23 janvier 2012

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.