Sans argent, pas de voyage. Si la plupart des voyageurs autofinancent leur tour du monde, il existe d’autres sources de revenus possibles pour financer un tour du monde : le sponsoring et le travail sur place.

Financer un tour du monde en faisant appel à un sponsor

Si votre projet de tour du monde peut mettre en valeur le produit d’une entreprise, il peut-être judicieux d’aller frapper à la porte de son service « sponsoring ». Attention toutefois, il vous faudra bien préparer votre dossier et vous y prendre plusieurs mois avant votre départ (les décisions internes sont souvent longues). Petit conseil : contactez plutôt les entreprises en fin d’année, leur budget annuel pour l’année suivante n’étant pas encore bouclé, vous augmenterez ainsi vos chances que votre dossier soit accepté. Insistez également sur la médiatisation de votre projet (blog, articles dans la presse…) : en devenant votre sponsor, les entreprises attendent en retour d’être mises en valeur, notamment dans les médias.

Selon votre type de voyage, le sponsor peut aider à financer son tour du monde en prêtant un produit de sa marque ou de l’argent. Voici quelques idées possibles de sponsoring :

De même, n’hésitez pas à contacter les médias nationaux et locaux (dont MixCity Radio !) pour leur faire part de votre projet. Si votre voyage comporte un aspect original, il intéressera certainement les journalistes, et cela permettra de crédibiliser votre projet auprès d’éventuels sponsors.

Autofinancez-vous

L’autofinancement est souvent la source principale pour financer un tour du monde. En effet, le sponsoring couvre rarement l’ensemble des frais du voyage et le financement par crédit est une possibilité que nous ne conseillons pas. Pour avoir une somme confortable, il vous faudra donc économiser plusieurs mois avant votre départ. La lecture d’un livre de finance personnelle comme Devenez riche vous y aidera et vous permettra d’acquérir les bases de gestion de votre budget. Si vous êtes salariés, notre conseil est d’économiser une somme régulière chaque mois, de manière automatisée. Ouvrez pas exemple dans votre banque un livret dédié spécifique pour financer votre tour du monde, et mettez en place un virement automatique (plutôt en début de mois, juste après que votre salaire soit versé) entre votre compte courant et votre livret.

Financer un tour du monde en travaillant sur place

Beaucoup de voyageurs du monde que nous avons interviewés sur MixCity Radio ont trouvé un travail temporaire sur place lors de leur tour du monde : Sarah a par exemple travaillé quelques semaines dans une ferme et donné des cours de français en Argentine, Brandon a construit des piscines en Australie, Mélanie a été reporter dans un journal en Nouvelle Zélande…. Généralement, ses « petits boulots » ne sont pas prévus avant le départ, et se trouvent au fil des rencontres sur place. Notre conseil est bien sûr de ne pas compter uniquement sur cette source de revenus avant de partir, mais cela peut permettre de mettre « du beurre dans les épinards » pour financer son tour du monde, de même qu’une belle ligne sur votre CV !

Voyons maintenant comment évaluer votre budget tour du monde.

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le mercredi 14 décembre 2011

Vos commentaires

Bonjour,

Nous pensons de plus en plus faire un tour du monde avec notre enfant de 2 ans, qu’en pensez-vous ? Est-ce de la folie ?

Oui, voyager en famille est bien sûr possible, ça ne doit pas être un frein, au contraire !

Vous avez déjà trouvé le témoignage de Damien et Delphine qui voyagent avec leur petite fille, et nous allons bientôt diffuser l’interview d’une famille qui a fait un tour du monde de 4 ans (oui, 4 ans !) avec 3 enfants de 2 à 7 ans.

Tout est possible ! :-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.