Mes deux amies et moi en avions si souvent entendu parler… que lorsque le choix de la destination des vacances arriva ; la Corse fut comme une évidence ! Pas envie de rester dans une location pendant 15 jours, pas question non plus de lézarder sur la plage toute la journée ! Nous avons donc décidé de louer une voiture, la seule façon pour nous de parcourir la Corse, avec elle nous étions libres de nos mouvements. Hors vacances scolaire, les avantages sont nombreux ; le prix voyage moins onéreux, moins de touristes sur les routes, sur les lieux, dans les restaurants…

Un tour d’horizon de la Corse

Une île de la mer méditerranée divisée en deux départements : la Corse du Sud et la Haute Corse. Vous-voulez 10 bonnes raisons de choisir la Corse en destination ? Des plages de rêve, le paradis des activités terrestres et aquatiques, une terre aux mille et une saveurs, un climat … idyllique, une nature encore sauvage et préservée, une île secrète et mystérieuse à la fois, un patrimoine hors du commun, un artisanat et des vignobles convoités, des fermes typiques à découvrir, vous en voulez encore ?

Pour les fins palais et les gourmand(e)s comme nous, vous apprécierez la qualité des produits, un terroir authentique ; fromages, charcuteries… des cépages d’exceptions, des huiles d’olive chargées de senteurs, reconnues dans le monde entier. Pour la petite histoire ; en Balagne, l’huile des vergers à reçu 4 médailles d’or au « concours général agricole » ces dix dernières années. Les corses sont très attachés à la préservation de leur culture qu’ils aiment partager. On dit souvent que le corse est fier et capricieux, n’oublions pas généreux… foires, expositions, marchés, ce ne sont pas les occasions qui manquent pour qu’ils nous présentent  leurs produits ; ils sont insulaires certes, mais n’ont pas l’esprit mercantile !

Premier arrêt : l’île Rousse

Une petite ville, une place de marché, des rues qui montent, qui montent beaucoup, des locaux accueillants, aux sourires angéliques… je garde un souvenir mémorable de ce coin de la Corse, et surtout de sa longue et magnifique plage au sable blanc, une eau turquoise en plein cœur de la ville.

Direction  Calvi

Nous y avons loué une voiture ; car nous souhaitions voir du pays, passer par les plus grandes villes, en profitant d’aller un peu plus dans les terres, pour aller découvrir les vallées, les cascades, les rivières, la Corse quoi ! Calvi est un véritable joyau d’architecture de l’île de beauté ; une immense baie avec une plage de 5 km de long, un port de plaisance, le St-Tropez de la Corse. Si vous passez par Calvi, aller visiter la citadelle qui surplombe tout Calvi, impossible de ne pas la voir. C’est au XIIIème siècle qu’elle fut construite par les génois, à l’intérieur, vous apercevrez les fortifications de la vieille cité de Calvi, avec ses maisons bordées de ruelles pavées. La ville est aussi connue pour ses légendaires festivals de jazz, comme celui de la polyphonique en septembre, et le festival du vent : « festiventu », qui se déroule sur une semaine ; activités, concerts et spectacles sont au rendez-vous !

Nous quittons le port et la citadelle direction la vallée de Fango à 40 km

Un endroit inoubliable, un vaste domaine de nature parfaitement préservé, les paysages sont tout simplement… improbables avec des forêts à perte de vue, des cascades à l’eau cristalline…

Ce lieu sensationnel n’est pas moins que la « Réserve de biosphère de l’UNESCO » ; les habitants, les touristes et les gestionnaires de l’environnement y cohabitent à merveille. C’est un endroit à ne surtout pas manquer si vous allez en Corse, ce-jour là, nous en avons pris plein la vue !

Cap sur Bastia !

Située sur la côte Toscane. Une charmante ville méditerranéenne avec ses petites ruelles pavées avec ses maisons élégantes et colorées. Je vous recommande le marché sur la place de l’hôtel de ville ; un moment coloré et animé, vous dégusterez les produits régionaux et les fruits de saisons fraîchement cueillis… un régal pour les yeux et les papilles !

Nous avons ensuite visités les églises antiques de la ville ; les plus grandes de Corse sont « Saint-Jean Baptiste », « l’Oratoire de Saint-Roch », « la Chapelle Sainte-Croix », nous qui adorons l’esprit baroque, nous étions servis. Après les visites, la baignade ! Les plages se situent aux portes de la ville, aux choix : criques de sables ou de galets. A l’unanimité, nous vous recommandons celle de « Marana », qui longe la réserve ornithologique de l’étang de Biguglia d´origine lagunaire. Envie de prendre le large ? Direction la plage du « Padulu », proche du Port de Plaisance, où les amateurs de sports nautiques, assouviront assurément leur passion.

Porto-Vecchio !

Porto-Vecchio ou la cité du sel, est une des plus attractives stations balnéaires ! Des vestiges et des remparts encercles la ville, vous serez tout comme nous, impressionnés par leur conservation. Il faisait si chaud, l’eau était si… transparente qu’à l’appel de la baignade nous ne manquions pas une journée ! Retenez deux noms ; la plage de la « Cala Rossa », et celle de la « Santa Giulia », un peu plus au Sud. En Corse, partout où vous irez, vous verrez que l’eau à la couleur de celle des caraïbes, c’est étonnant !

La plage c’était bien, mais nous n’étions pas venues en Corse pour faire la tournée des plages et des restaurants, mais des randonnées pédestres ! Ça aurait été dommage de ne pas profiter des longues et belles balades en montagne. A à peine 25 minutes en voiture de Porto-Vecchio, la forêt de l’Ospédale nous attendait ; les vues étaient toutes plus exceptionnelles les unes que les autres, un panorama unique de Porto-Vecchio de 180°C s’offrait à nous ! Notre conseil ; dotez-vous d’excellentes chaussures de marche, car les sentiers de montagne sont étroits et très raides.

Bonifacio, capitale pittoresque de la Corse

Ah Bonifacio ! Le meilleur pour la fin ; un lieu enchanteur avec sa forteresse millénaire, ses monuments historiques, et ses maisons perchées à plusieurs mètres sur les falaises au dessus de la mer, et ses côtes à perte de vue. Un emplacement stratégique ; la mer méditerranée d’un côté, la Tyrrhénienne de l’autre, des plages de sable fin, des criques secrètes, un des seuls lieux sur terre où l’on peut rester 30 jours su place en changeant de plage tous les jours.

Je tiens absolument à vous parler des grottes marines, car Bonifacio en regorge ! Les vagues et le vent ont inlassablement creusés depuis des millénaires maintenant ces fameuses grottes marines. Mon conseil ; partez vous aventurer en mer en kayak ou en jet-ski, seuls moyens de locomotion vous permettant d’accéder à des endroits insoupçonnés… Bonifacio vous réserve son lot de surprises ! Mais il faut être curieux dans l’âme, car certains endroits son difficiles d’accès. Allez également faire un tour sur les îles granitiques comme Lavezzu, Cavallo, Ratinu, Piana… de pures merveilles de la nature ! Pour ceux qui n’aiment pas les sports nautiques, il existe une mini-croisière d’environ ¾ d’heure.

Ne surtout pas oublier d’aller visiter l’incontournable  « Parc Marin International », qui comprend :

–          la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio,

–          la Réserve Naturelle des Tre Padule de Suartone,

–          Les terrains du Conservatoire du Littoral

–          Le Parc National de l’Archipel de la Maddalena

Je ne trouve aucun mot pour vous décrire l’incroyable beauté des paysages… aucun !

Pour les amoureux de la nature, ce ne sont pas les treks en montagne qui manquent ! Balades au bord des falaises avec vue plongeante sur une eau turquoise, randonnées écologiques en plein maquis, sur le littoral.

Bonifacio une ville dynamique et sportive !

Tout au long de l’année, vous pourrez faire des sports d’eau (régate, voile, raids en catamaran…), mais aussi des sports de glisse, comme du windsurf ! Il y a d’ailleurs une course très importante qui se déroule chaque année du 13 au 17 juillet, « le Bonifacio Windsurf Freestyle project », tous les meilleurs riders sont réunis ! Il y a aussi le « défi inter-îles » du 14 au 16 septembre, LA compétition internationale de windsurf à ne surtout pas manquer, enfin je parle aux passionnés, ils se reconnaîtront. En compétition ? La Corse contre la Sardaigne !

Pour amateurs de musique qui ont envie de découvrir les traditions corse, il y a les « Jeudis Polyphoniques ». Mas qu’est ce que c’est ? Tous les jeudis, comme son nom l’indique, d’Avril à Octobre, des concerts de polyphonies et de chants corses, vous raconteront l’Histoire et les traditions Corse et toutes les traditions. En 2009, elles furent classées au patrimoine culturel et immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Voici donc un bref aperçu de la Corse… à notre retour, nous étions convaincus d’une chose ; il n’est pas nécessaire d’aller à l’autre bout du monde pour en « prendre plein la vue », voir le bleu et la transparence de la mer des Caraïbes, pour voir des paysages sensationnels, même hors du commun, des lacs de montagnes ayant une faune et une flore encore si… préservée.

15 jours n’ont pas suffit à assouvir à toutes les trois notre envie de découvrir tous les coins et les recoins de la Corse, un beau jour nous y retournerons, il y a tant à découvrir. N’attendez-plus une seule seconde réservez votre billet !

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le lundi 1 avril 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.