Un brin d’Histoire… Jusqu’au XIXème siècle le berceau de Dubaï se nommait « la côte des pirates ». Un endroit rempli de bandits, de trafiquants d’or, d’armes et même de perles de culture. Un marché très florissant à l’époque ! L’année 1853 marque le changement, la côte s’appellera désormais « Trêve », enfin « Côte de Trêve ». Une explication peut-être ? La guerre, comme toujours… Victoire des Britanniques en 1820 contre la tribu arabe Qawasim ! Le deal d’après-guerre ? Arrêter toute attaque des pirates contre les anglais : maritime ou terrestre même combat !

Imaginez…

Avant 1990, il n’y avait qu’un vaste désert à l’emplacement de la ville moderne de Dubaï que l’on connaît aujourd’hui. Un modeste bourg qui vivait essentiellement de la pêche aux perles fines… rien de bien transcendant.

Dubaï aujourd’hui, c’est quoi ? Des tas de projets, d’agrandissements, des idées en-veux-tu- en-voilà !

Mais comment de tels changements ont-ils été possibles ?

Grâce aux revenus pétroliers ! En effet, Dubaï est une région abondante en ressources énergétiques, une des plus riches au monde. Un domaine peu exploité jusque dans les années 1990 !

Aujourd’hui, Dubaï est une ville-état entre les mains d’un seul homme, aussi premier ministre. Son nom ? Mohammed Bin Rashid al-Maktoum : un milliardaire émirat issu d’une riche et puissante dynastie, qui règne à Dubaï depuis 1833.

Dubaï fait partie de l’un des sept Émirats Arabes-Unis. Les autres sont Abou Dhabi la capitale, CharjahAjman, Oumm al-Qaïwaïn, Fujaïrah et Ras al-Khaïmah. Ils se situent au Moyen-Orient, tout près des frontières du Qatar, de l’Arabie Saoudite et de l’Iran. Ses habitants ? Au nombre de presque 2 millions, on les nomme les Dubaiotes.

Dubaï, la ville du « tout est possible » ou de la démesure

Pour se construire, s’étendre, mener à bien ses multiples projets tous plus surprenants les uns que les autres, la ville a dû faire appel aux étrangers pour une main-d’œuvre nombreuse et qualifiée : cap sur l’Inde et le Pakistan.

Dubaï est une ville qui subjugue par son opulence ostentatoire. Quel accroissement ! Quelle profusion ! Dubaï, c’est plus de 450 prestigieux hôtels de 5 à 7 étoiles, oui oui 7, je n’ai pas fait d’erreur ! C’est aussi des gratte-ciel démesurément hauts : 300, 500, 700 et la palme est pour le Burj Khalifa avec ses 828 mètres, des centres commerciaux grands comme quatre fois nos Galeries Lafayette. Le luxe est omniprésent… C’est totalement et complètement hallucinant ; même les rideaux des cabines d’essayage sont réalisés en véritables perles de culture, et les présentoirs en feuilles d’or… A Dubaï, tout est possible ! La preuve ? Vous avez envie d’aller skier à 3 heure du matin et manger un hamburger juste après ? C’est possible ! Bienvenue dans la ville où le rêve devient réalité 365 jours par an !

Quelques lieux improbables, des constructions titanesques ! L’ingéniosité architecturale est à son comble !

Vous connaissez certainement le Mall of the Emirates, l’un de plus grands centres commerciaux de Dubaï, réputé pour son domaine skiable et son snow park. 3 000 m2 de pistes entourées de 800 boutiques de luxe, c’est ça le paradis ! Il y a aussi la Palm Islands, l’île artificielle en forme de palmier, un projet fou, devenu réalité il y a maintenant 10 ans de cela : une ville palmier, ils ont osé !

Encore plus fou ? The world, son nom parle pour lui : un archipel d’îles artificielles représentant un planisphère. Le luxe, encore et toujours le luxe… Des projets qui ne s’arrêtent jamais, des constructions sur l’eau, et repoussant les limites du désert… J’allais oublier  la Dubaï Marina, la plus grande Marina du monde : longue de 4.9 km2 pouvant accueillir 120 000 personnes. Je ne sais pas si vous vous rendez compte à l’allure ou les projets avancent.

Dubaï ou la folie des grandeurs ! Shopping version XXL

La tour la plus haute du monde, les îles artificielles en forme de palmier grandeur nature ou bien encore la réplique du Taj Mahal. Dubaï a encore frappé ce weekend, tenez-vous prêts ! L’émir Cheikh Mohammed compte faire construire une nouvelle ville qui portera son nom. Et qui dit construction de ville, dit ? Centre commercial bien sûr ! Le plus grand du monde : le Mall of the world, destiné à recevoir les galeries d’arts les plus prestigieuses de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord. Accompagnons cela d’un gigantesque parc d’attractions conçu par les studios Universal, sans oublier une centaine d’hôtels, entre 5 et 7 étoiles, c’est un minimum ! L’objectif de ce grand émir ? La toute puissance… Avec l’ampleur de ce projet, il n’espère pas moins faire de sa ville le lieu touristique dernier cri !

Grande et bonne nouvelle que voilà ! Dubaï se met au tramway. bravo pour son côté écolo. Et devinez qui est le fabricant ??? C’est nous ! Le tramway, so frenchy !

Et Dubaï dans 20 ans ?

Aucune idée ! Leur philosophie est très intéressante : « tant qu’il y a de la place, il y a de l’espace », mais en restera-t-il assez ? Je ne donne pas 5 ans pour qu’une tour atteigne les 3000 mètres. Bon courage aux architectes, il va falloir la faire tenir droite !

Sous son apparente modernité et son exubérance… Dubaï reste un pays strict régi par les traditions islamiques. Les plus importantes ? Respect et tolérance ! Dubaï, c’est aussi des gens d’une sympathie et d’une serviabilité rarement égalées.

Partez découvrir ce paradis terrestre !

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le jeudi 29 novembre 2012

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.