C’est l’histoire de quatre jeunes périgourdins : Georges Agniel et ses amis qui, le 12 septembre 1940 découvrent grâce à leur chien « Robot » qui s’était dissipé dans une galerie, une grotte préhistorique qui portera le nom de grotte de Lascaux.

Ne mesurant pas l’importance de leur découverte, les quatre adolescents gardèrent le secret un moment, ils s’y recueillaient souvent pour contempler les peintures. C’est à leur instituteur Jacques Laval qu’ils dévoilèrent en premier leur trouvaille ! Tout le village fut très vite au courant. Le 27 décembre de la même année la grotte de Lascaux fut classée « monument historique » !

Pour la petite anecdote, G. Agniel a été promu il y a quelques années au rang d’ « Officier des Arts et des Lettres », à défaut de toucher des Royalties sur les entrées de la grotte !

La grotte de Lascaux se trouve très exactement dans le département de la Dordogne, près de Montignac dans la vallée de la Vézère au cœur du Périgord Noir ! On ne peut être plus exact, si ? C’est en 1948 qu’elle ouvre au public, pour le bonheur de milliers de curieux, aujourd’hui encore ! Une galerie de plus de 250 mètres composée de plusieurs salles. Henri Breuil, préhistorien français, est le premier à avoir entrepris les recherches de Lascaux et estime l’âge des peintures entre 17 000 et 18 000 ans. A ce-jour, 1900 reproductions y ont été répertoriées !

Quels artistes ces hommes du paléolithique !

Des procédés artistiques novateurs pour l’époque ! Ces hommes fabriquaient eux même leurs couleurs ! Comment ? Avec du charbon de bois, des pierres, des plantes qu’ils broyaient, des os creux d’animaux qui leur servaient à pulvériser les couleurs sur les parois! Ils utilisaient déjà dans leurs peintures la polychromie qui est la diversité des couleurs, l’estompe, les perspectives… c’est quand même incroyable pour l’époque, qu’en pensez-vous ?

lls avaient même réalisé des échafaudages pour pouvoir peindre sous les voutes et en hauteur, et s’éclairaient à l’aide de bruloirs à base de graisse animale, fallait y penser !

Quel genre de peintures peut-on voir dans la grotte de Lascaux ?

Les peintures rupestres de l’art pariétal ont souvent les mêmes couleurs : le noir, le rouge et l’ocre. Des représentations d’animaux, de scènes de chasse, et même des empreintes de mains. Les animaux représentés sont tantôt des cerfs, des chevaux, bisons, taureaux et autres bovidés, quelque fois des hommes.

Des mystères planent encore…

Nous avons beaucoup appris sur cette époque, c’est incontestable : leurs découvertes, la manière dont ils travaillaient et réalisaient leurs couleurs à partir de pigments, leurs œuvres … Cependant, il y a dans la grotte de Lascaux deux choses étonnantes : la représentation d’une « Licorne », un animal fantastique. A ce jour aucun archéologue ni chercheur… n’en connaît la raison. On peut aussi apercevoir dans l’une des salles des représentations de constellations, comme celle du taureau par exemple. Avaient-ils déjà l’âme et les prédispositions pour devenir des astronomes ?

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le samedi 15 septembre 2012

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.