Le pont le plus large du monde est en Australie. Il s’appelle Harbour Bridge (ou pont de Sydney) et reste avec l’opéra de Sydney un des sites les plus visités en Australie par les touristes. Laissez-moi vous conter son histoire.

L’histoire étonnante du pont de Sydney

15 janvier 2013. 11h00. Lors de la descente de notre avion vers la piste de l’aéroport international, la ville de Sydney s’offre à moi à travers le hublot. Les habitations s’enchainent sur les rives de la baie. Puis apparait un arc d’acier géant : c’est Harbour Bridge, le pont de Sydney. S’élevant à 134 mètres au dessus du niveau de la mer, c’est l’un des ponts les plus long au monde et surtout le plus large (49 mètres !). Imposant, massif, son histoire n’en est pas moins étonnante. Je vous livre son secret : c’est un français qui a proposé le projet architectural aux australiens, mais ce sont les anglais qui l’ont finalement construit.

A la fin du 19ème siècle, les australiens décidèrent en effet de construire un pont pour relier les deux rives du port. L’appel d’offre fut remporté par une société anglaise et la meilleure proposition architecturale fut faite par le français Georges Imbault. La construction du pont commença en 1923 et l’inauguration eu lieu neuf ans plus tard, en 1932.

Un symbole fort pour Sydney

Il y a peu de ville au monde identifiable uniquement par leur pont. De mémoire, je citerais San Francisco et son Golden Gate Bridge, Londres et son Tower Bridge et éventuellement Paris avec son Pont Neuf. De la même manière, Harbour Bridge est un des ponts les plus connus au monde et un emblème fort pour Sydney. La construction de l’opéra tout proche n’a fait que renforcer cette notoriété. Ces deux monuments font aujourd’hui la fierté de nombreux australiens.

Pont Harbour Bridge et Opera House de Sydney
Pont Harbour Bridge et Opera House de Sydney

Le pont de Sydney en chiffres


Pourquoi le pont de Sydney m’impressionne toujours

Lors de ma première visite en Australie il y a 6 ans, je suis resté de longues minutes à admirer cet arc d’acier. Je conseille d’ailleurs au voyageur d’arriver directement à son pied : le géant de fer domine alors les immeubles alentours, et sa structure massive mais élégante est un plaisir pour les yeux.

Pont Harbour Bridge ou pont de Sydney
Pont Harbour Bridge ou pont de Sydney

N’hésitez pas également à traverser le pont de Sydney à pied : certes, vous serez parfois étourdis par les bruits de la circulation (huit voies ont été construites pour les voitures et deux pour les chemins de fer), mais vous bénéficierez d’un panorama unique sur la baie de Sydney. Le meilleur moment pour s’y balader est en fin d’après-midi, là où les rayons tombants du soleil traversent la structure métallique et la colorent de mille feux.

Coucher de soleil sur le pont Harbour Bridge
Coucher de soleil sur le pont Harbour Bridge

De l’autre côté du pont de Sydney (sur la rive nord de la baie), vous pourrez découvrir Luna Park, un parc de loisir. Mon conseil pour les photographes voyageurs : parcourez la rive nord à la tombée de la nuit, vous aurez alors une vue imprenable (photo à l’appui !) sur l’opéra, les hautes tours de la ville de Sydney et… le pont Harbour Bridge.

Pont de Sydney, opéra et vue sur les tours de la ville
Pont de Sydney, opéra et vue sur les tours de la ville

Vous l’aurez donc compris : si un jour vous passez par Sydney, n’hésitez pas à venir découvrir de près son grand pont. Comme tous les géants, le meilleur qu’il a à vous offrir ne se trouve pas à l’extérieur, mais bien en son coeur, fût-il d’acier.

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le jeudi 7 février 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.