En me documentant, j’ai découvert que le calendrier indien est un véritable défilé de festivals en tout genre. C’est bien simple, la fête traditionnelle indienne prend toutes les formes : fête des Moissons, fête des Dieux, la joyeuse fête des couleurs, la fête nationale de Delhi… C’est épatant ! Chaque région, religion a toujours quelque chose à célébrer. Les Indiens aiment par-dessus tout la musique, les couleurs, les gens, la vie quoi !

Le calendrier de la fête traditionnelle indienne

Débutons par la fête de Bakri-id, d’une ampleur nationale en Inde : elle est la plus connue des fêtes musulmanes célébrant le sacrifice d’Abraham. Il y a aussi l’Independance Day, avec le discours du Premier ministre au Fort Rouge de Delhi, en date du 15 août, rappelant l’indépendance de l’Inde et du Pakistan en 1947. Cette journée marque un tournant important pour ce pays : l’issue de longues négociations entre les Indiens et les Anglais, et plus particulièrement la lutte obstinée d’un homme qui n’a jamais abandonné son combat pour l’Inde, je veux bien évidemment parler de Gandhi.

Une autre fête traditionnelle indienne importante est l’Immersion à Mumbai. A ne pas manquer… En l’honneur du « Dieu à la tête d’éléphant », Ganesh de son petit nom, des effigies géantes sont portées en cortège, puis immergées dans les eaux du Gange pour lui rendre grâce. Une cérémonie haute en couleurs, j’ai pu apercevoir quelques images, c’est magnifique !

Un touriste qui revient d’Inde en me disant qu’il n’a pas vu de fêtes ou assister à des rites, c’est bien simple je ne le crois pas.

Les fêtes les plus tendances

Avez-vous déjà entendu parler de la Marche des éléphants  ou Maha Kumbh Mela : de magnifiques parades sur 3 jours, rassemblements religieux jamais égalés, réunissant des milliers de personnes venues du monde entier ? S’en dégage une atmosphère de sérénité et d’énergie autour des rives du Gange sacré. Des rituels ont lieu nuit et jour. En octobre en Inde, c’est Diwali ou la fête des Lumières. Une fête traditionnelle indienne où la famille, les amis, se réunissent pour s’offrir des présents, éclairer les rues de mille et une lumières S’en suit l’Happy Diwali, le festival hindou le plus répandu, il est célébré dans toute l’Inde : c’est encore et toujours l’occasion de danser, de chanter…

Vous devez certainement vous demander : « Mais pourquoi tant de fêtes ? » N’allons pas chercher plus loin que l’ENVIE : l’envie de partager, de s’amuser, de dire qu’ils s’aiment… Tout simplement !

Conseils aux voyageurs

Le meilleur pour la fin ! Si nous ne devions parler que d’une seule fête traditionnelle indienne, ça serait celle-ci : la fête de la Holi, dite la joyeuse bataille de couleurs ! Elle marque la fin de l’hiver, donc le début du printemps évidemment ! Elle tire son origine de la mythologie hindoue. Camille, dans son récit de voyage à travers l’Inde s’était longuement arrêtée sur cette fête pas comme les autres, elle nous y raconte les sourires, les pigments de couleurs et surtout la joie de vivre sur les visages ! C’est au mois de mars que tout se passe. Toutes les rues du pays sont parsemées de couleurs chatoyantes. Le premier jour : rassemblement de bois pour allumer le grand feu de joie, « la Holika » ; place au deuxième jour : le festival des couleurs – des ballons remplis d’eau colorée, de la poudre tintée appelée « gulal ». Tout le monde s’arrose de couleurs, à chacune sa signification : le vert pour l’harmonie, l’optimisme pour l’orange, ou bien le bleu pour la vitalité.

Rendez-vous en terre indienne les voyageurs du monde !

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le mardi 24 juillet 2012

Vos commentaires

Un de mes amis y est partit, la fête des couleurs c’est magique paraît-il d’après lui!

sans pensant la differrence entre les habitants et les etrangeres on fete ensemble avec plein de amitiés.

vous etes toujours bienvenue dans le coeur de fete.,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.