S’expatrier et vivre à Amsterdam … Un rêve devenu réalité. Je ne sais pas par où commencer, j’ai tellement de choses à vous dire sur les Pays-Bas… C’est un pays incroyable, la vie y est si paisible, bercée de quiétude et de sérénité…

Vivre à Amsterdam, le grand plongeon !

C’est à Paris que j’habitais depuis toujours, puis j’ai connu mon ami Mathieu, en juin 2011, qui m’a rapidement parlé de son projet d’aller s’installer quelques temps vivre à Amsterdam pour perfectionner son anglais, et bénéficier d’une expérience à l’étranger. Début Janvier, sur un coup de tête, j’ai décidé de le rejoindre. Je travaillais en free-lance pour une société qui produisait du contenu journalistique, j’avais donc juste besoin d’un téléphone et d’une connexion internet, peu importe où je vivais !

S’expatrier : l’Aventure au bout du Thalys !


« C’est étonnant, je me souviens de chaque moment… »


Une chose à savoir ; au Pays-Bas vous pourrez librement parler l’anglais, sans avoir à apprendre le néerlandais, les hollandais comprennent parfaitement que leur langue est « compliquée ». Ils parlent tous parfaitement l’anglais, une seconde langue qu’ils apprennent dès les premières années d’école, de plus, tous les dessins animés et films sont en VO, aucun film n’est doublé, aucune excuse pour eux.

3-1 Van-Hall Straat, c’était notre adresse ! Un grand appartement avec un gigantesque balcon où nous passions la majorité de nos soirées : barbecues, brunchs du week–end, sans oublier nos parties de fléchettes, que de fous rires quand j’y repense…

En face de chez nous, il y avait Westerpark un immense espace vert ; où nous jouions au tennis, point de départ de nos balades, pique-niques, barbecues, nous en faisions souvent car là-bas, il est autorisé d’en faire dans les parcs municipaux. Les grandes surfaces proposent d’ailleurs des micro-barbecues jetables. Il y avait aussi les soirées à thèmes chaque semaine, et en été, des artistes se produisaient à tour de rôle dans une ambiance décontractée et bon enfant, nous passions des heures à les regarder, en sirotant notre traditionnelle bière néerlandaise !

Notre balade dominicale du dimanche matin ? Le marché de la place du Noorder Markt à Lindenstraat ! Le moment que nous attendions impatiemment tous les deux ; en avant pour 3 heures de détente, de flâneries… où nous dégustions comme à chaque fois le fameux « Haring aux oignons et cornichons », une explosion de saveurs en bouche, un stand plus loin nous commandions un peu de gouda, le vieux bien sûr, sans oublier l’étonnant bouquet de fleurs à 5€… hé Et oui les fleurs là-bas sont bon marché les filles !

Comment vivre à Amsterdam comme un néerlandais ?


« Nous évitions d’aller au quartier rouge le week-end, lorsque les touristes étaient de passage ; car en tant que femme, j’étais gênée par les moqueries et les grossièretés que j’entendais. »


Nous étions à a peine 10 min en vélo du centre-ville d’Amsterdam, et du fameux « Quartier rouge – Red light district ». Nous évitions d’y aller le week-end, lorsque les touristes étaient de passage ; car en tant que femme, j’étais gênée par les moqueries et les grossièretés que j’entendais. Alors que la semaine, les vitrines rouge étincelantes font partie intégrante du paysage Amstellodamois, j’adore ce quartier ! Nous nous arrêtions régulièrement sur les canaux, où nous dégustions notre « wok to walk », un restaurant rapide, où nous composition nous même notre wok ; pâtes, légumes… un rituel bien à nous !

La ville d’Amsterdam est composée d’une multitude de canaux, de nombreux hollandais possèdent d’ailleurs une barque, un bateau, leur moyen de locomotion pour traverser la ville, plus régulièrement en été, en piqueniquant au fil des canaux, musique à fond et rires à profusion.

Qu’il pleuve, qu’il vente, ou qu’il fasse un soleil de plomb les week-ends, nous sortions ! Comment ? A vélo, notre unique moyen de locomotion. Nous avions ramené les nôtres de Paris, car au Pays-Bas, il fait savoir que les vélos sont hors de prix, comptez en moyenne 200 à 300€ pour une occasion. La solution de Mathieu : un vélo chez Emmaüs à Paris : 20€, un peu de travail de réfection et le vélo est comme neuf ! Nous pouvions faire 10- 20- 30 même 40 km par jour, je me suis impressionnée moi-même… mais les paysages sont si magiques, que le nombre de bornes nous importait peu.

Les incontournables !


« Le vélo est l’élément incontournable pour un séjour ou pour vivre à Amsterdam. »


La première chose à faire en arrivant ; en louer un ! L’élément indispensable à votre séjour, pas d’inquiétude pour les débutants des pistes entières sont prévues pour les 2 roues.

Il y a pleins de choses à faire et à vivre à Amsterdam

Vous aimez l’Art ? Rendez-vous au Van Gogh Museum, ce musée détient une grande collection de tableaux du célèbre peintre. Il y a également des expositions permanentes et temporaires. Vous pourrez également visiter la Maison d’Anne Franck, bien qu’il s’agisse d’une histoire très triste, le père d’Anne Franck a su faire de cet endroit, un lieu d’espoir vous verrez ! Une chose sympathique à faire, c’est un tour en bateau sur les canaux, j’ai dû le faire une bonne dizaine de fois, j’adore ! Si vous êtes sur place le 30 Avril, vous assisterez à la « Queen’s Day » ; la fête nationale néerlandaise la plus populaire de toutes. Une ambiance de folie règne dans la ville et surtout sur les canaux, des centaines de bateaux aux splendides décors sont présents partout dans Amsterdam, un moment… unique.

Vivre à Amsterdam : des endroits plus insolites !

Le Foam Fotografiemuseum, l’un des musées de photographie les plus original au monde, qui présente le travail intrigant de plusieurs photographes néerlandais. Tous les jeudis soir entre 19h30 et 20h30, la visite est gratuite, le reste du temps, l’entrée est à 5€. Pour grignoter, rendez-vous chez Gartine, l’une des adresses les plus appréciées du tout Amsterdam ; les fruits et légumes proviennent de leur potager, situé juste derrière le restaurant, il y a également un grand poulailler, autant vous dire que vos œufs à la coque ou sur le plat seront extra frais !

Vous ne pouvez pas vivre à Amsterdam sans explorer le NEMO Science Center, même si vous n’avez pas un mordu de sciences, vous y passerez un agréable moment, c’est certain ! A lui seul, le bâtiment en vaut le détour, une vraie prouesse architecturale. Enfin, je vous conseille le très coloré et funky Bazar Amsterdam, un bar qui ressemble de très prêt à un Riad marocain ; des hauts plafonds aux mille et un motifs colorés, les lanternes multicolores ; une ambiance très « souk » assurée ! Vous pourrez y déguster de la cuisine Nord-africaine et orientale, le tout pour un prix raisonnable.

Dernier conseil pour la route : n’oubliez pas de réserver votre hébergement à l’avance, Amsterdam est une ville très prisée et à l’approche des beaux jours, les places se font très rares dans les bonnes auberges de jeunesses, les hôtels… ! Rendez-vous sur le site « HostelBookers » pour trouver une auberge de jeunesse, un hôtel…

Pensez également à réserver vos billets de Thalys plusieurs semaines à l’avance,  les prix sont nettement plus avantageux. Pour exemple ; à la dernière minute un aller-retour vous reviendra à 230/260€, alors qu’en réservant 1.5 ou 2 mois à l’avance, vous ne paierez pas plus de 75/95€.

Passons maintenant aux alentours d’Amsterdam

En route pour la mer, à Marken.

Ce-jour là, nous avions fait 40 km à vélo sur une digue longiligne. Je m’arrête un instant sur « l’histoire de l’eau » au Pays-Bas ; ne restons pas sans savoir qu’aujourd’hui près de 40% du pays se situe sous le niveau de la mer, et que si les digues, dunes, écluses et barrages n’avaient pas été construits au fur et à mesure, les Pays-Bas tout entier auraient été ensevelit sous l’eau depuis très longtemps. Leurs constructions ne fût pas une mince affaire, les nombreux courants ne facilitaient pas la tâche des ouvriers. Aujourd’hui encore, le changement climatique met les Pays-Bas, face à deux problématiques : la montée des eaux, et les affaissements de terrain. Mais n’ayez crainte, le pays s’est doté de systèmes très performants et précis, leur donnant le titre de « leaders mondiaux » dans les domaines du « génie hydraulique, affaissement des eaux, infiltration et écologie aquatique ». De nombreux projets sont encore aujourd’hui en réalisation.

Revenons à Marken, un village typique hollandais en bordure de mer. Je me souviens d’un lieu qui semblait vivre hors du temps malgré le tourisme, il y régnait une déconcertante tranquillité. Nous posions nos vélos à l’entrée du village, et continuons la visite à pied, on s’installa paisiblement face à la mer, en se laissant bercer par le chant des mouettes.


« Je vous recommande la dégustation d’un Haring à Marken, celui-là était le meilleur d’entre tous, et croyez-moi j’en ai goûté aux Pays-Bas. »


Utrecht, la petite Venise…

Je suis littéralement tombée sous le charme de cette ville ! C’est au centre des Pays-Bas qu’elle se situe, à 30 min à peine en train de Centraal station. D’un point de vu « architecture », ses monuments sont tout simplement remarquables ; sa cathédrale Saint-Martin est du haut de sa tour de 112 mètres le symbole incontesté de la ville, le Centraal Museum abrite lui, de grandes collections d’art et de peintures, issus de l’école caravagesque d’Utrecht, un mouvement artistique de peintres néerlandais inspirés par Caravage. Il y a aussi la Maison Schröder, inscrite depuis 2000 au patrimoine mondial de l’UNESCO ; une représentation architecturale du mouvement de l’art moderne à ne manquer sous aucun prétexte!

Je pourrais encore vous écrire des lignes et des lignes sur les pays bas. C’est un pays riche à tout point de vue : nous y avons vécu des moments extraordinaires que nous ne sommes pas prêts d’oublier de sitôt, et rencontrés des personnes chaleureuses !


« Au-delà des vues, des paysages, des lieux mythiques, on a vécu dans un pays ou la « bonté » a trouvé son nid douillet, ou le mot « tolérance » a pris tout son sens. »


S’expatrier et vivre à Amsterdam était un rêve devenu réalité, mais nous avons dû retourner à Paris pour des raisons professionnelles… mais pensons sincèrement d’ici quelques années nous y installer, pourquoi pas côté campagne, vers Marken ;-)

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le samedi 16 mars 2013

Vos commentaires

Merci framboise ;-)
Amsterdam est une ville merveilleuse!
Il y a tant à découvrir aux Pays-bas ; campagne, mer… des coins et des recoins exceptionnels
Si besoin d’informations n’hésites pas ;-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.