Les 7 merveilles ont été bâties dans l’antiquité, avant J.C, dans des dimensions phénoménales ! Les créateurs ont repoussé toutes les limites de l’ingénierie, une audace qui aujourd’hui encore nous stupéfie ! L’architecture et la sculpture ont grandement évolué grâce à ces génies de l’ombre… qui ont posé les bases du progrès humain.

Les 7 prochains articles seront donc dédiés aux nombreux mystères des constructions ? De celles que l’on nomme : « merveilles du monde ». La pyramide de Khéops est le seul des sept chefs d’œuvres architecturaux à avoir survécu… Les autres quant à eux ont disparu, emportant avec eux leurs secrets d’Histoire et de construction.

Un vieux proverbe arabe dit : « L’Homme craint le temps, mais le temps craint les pyramides ». Les pyramides sont des merveilles à la fois techniques et culturelles, d’une beauté époustouflante, résistantes au temps qui s’égrène…

La pyramide de Khéops est l’unique merveille parmi les sept de l’antiquité à avoir survécu. La construction de tous les records ; c’est sous la IVème dynastie qu’elle fut érigée, il y a plus de 4 500 ans sur le site de Gizeh en Égypte. Cette pyramide, véritable prouesse architecturale fascine encore toujours autant… 5 millions de tonnes de pierres assemblées jusqu’à 146 mètres de haut, avec les moyens rudimentaires de l’époque, Khéops demeure c’est certain une des plus grandes et plus énigmatiques des constructions de tous les temps !

45 siècles plus tard, le mystère de sa construction demeure toujours intact, source de nombreux questionnements. La pyramide de Khéops a suscité à elle seule, plus de spéculations et de fantasmes que toutes les autres constructions au monde. Alors héritage d’un peuple ingénieux, outil de communication avec une puissance extra-terrestre, ou théorie de la corrélation d’Orion, plongeons-nous au cœur de ce monument mythique.

Un brin d’Histoire

Les pyramides étaient des portails sacrés, signe de la vie éternelle, permettant au « roi défunt » de voyager vers le monde des immortels. Dès la fin de la préhistoire, et en un siècle et demi seulement, les Égyptiens ont construit les plus belles d’entre elles.

A degrés au départ, puis lisses par la suite ; les pyramides furent recouvertes d’un manteau de pierres en calcaire blanc. Avec le temps, les techniques de construction se sont affinées ; une avancée technologique spectaculaire, inexpliquée encore aujourd’hui !

La grande question qui demeure encore et toujours dans la bouche des grands spécialistes : comment avec les moyens de l’époque une construction comme celle-ci a-t-elle pu être réalisée ?

A travers les siècles, de nombreux spécialistes, archéologues, architectes ont tenté d’élucider la question…

Les égyptologues ont bien évidemment découvert beaucoup de choses sur le mode de vie des égyptiens ; des  hommes fiers de contribuer à la réalisation de la pyramide de leur pharaon, lui permettant d’accéder à l’au-delà, un devoir qu’ils effectuaient volontairement. Mais aucune réponse plausible sur la construction de Khéops n’a jamais été apportée. Khéops, un des plus grands monuments jamais construit par l’Homme jusqu’à la fin du XIXeme siècle ; un  vrai défi pour l’époque, rendez-vous compte ; les poutres et les pierres pesaient à elles seules plus de 70 tonnes, érigées à une hauteur à donner le vertige au plus commun des mortels.

Les théories qui ne manquent pas à l’appel !

En étudiant de plus près la géométrie de Khéops, il est délicat de distinguer, même avec le plus grand discernement, ce qu’étaient les intentions des constructeurs, et les propriétés qui découlent des proportions réelles de l’édifice ! Nombre d’or, de Pi…

Hérodote, un historien grec du Vème siècle évoqua des machines à levier en bois, d’autres égyptologues ont eux imaginé des systèmes de rampes, permettant l’acheminement des pierres les unes après les autres… des dizaines de théories suivirent, vous les retrouverez très certainement dans les manuels d’histoire pour les plus plausibles d’entre elles ou dans les livres ésotériques pour les autres. Pour de nombreux historiens, et autres professionnels en la matière, sa construction serait incompatible avec les connaissances et les moyens rudimentaires de l’époque. Très bien ! Mais il me semble, que sans les « nouvelles technologies » d’aujourd’hui, les égyptiens y sont parvenus ! Mieux encore, avec les technologies actuelles, personne n’a encore aujourd’hui percé leur secret de fabrication…

En 1999, Jean-Pierre Houdin, un architecte passionné d’égyptologie, s’intéressa tout comme son père à la pyramide de Khéops. Sous l’intuition et la passion de celui-ci, il se mit à chercher une théorie : « c’est de l’intérieur, à l’aide de rampes que la pyramide de Khéops fut construite ! ».

Une théorie révolutionnaire, qui pourrait apporter, c’est le cas de le dire, sa pierre à l’édifice. Après cinq années de recherches, il lui fallait convaincre les spécialistes en la matière. Ses nombreux appels, restèrent sans réponse…

C’est en Amérique, à New York plus particulièrement qu’il alla à la rencontre du célèbre égyptologue Bob Brier. Leur rencontre fut un véritable coup de cœur : « En voilà une théorie ! », s’écria Bob Brier. Ensemble, ils se rendirent en Égypte sur les traces de Khéops à la recherche d’indices. Ils admirèrent la technicité dans tous ses recoins, et se demandèrent inlassablement : mais comment ont-ils pu acheminer de telles pierres ?

L’édifice n’a pas bougé depuis 45 siècles, c’est incroyable ! Une civilisation brillante, qui a réalisé des prouesses techniques pharaoniques ! Apparemment, 600 hommes étaient nécessaires pour soulever une seule pierre, la théorie de la « rampe » serait parfaitement plausible… la première et la seule à être validée par le système de 3D de l’entreprise Dassault Systèmes. Malheureusement, la situation géopolitique égyptienne et le refus du ministre des Antiquités égyptiennes, rend impossible l’accès du site aux étrangers, il est donc impossible aujourd’hui de valider cette théorie. Pour l’ensemble des égyptologues, le travail du français Jean-Pierre Houdin reste la théorie la plus plausible qui soit à ce-jour.

Si vous avez envie de vous frotter à une prouesse technique, rendez-vous en Égypte et faites comme ces touristes russes, photographiez les pyramides comme personne au monde. Vous pourrez aussi admirer le travail de Dassault : http://giza3d.3ds.com

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le mardi 30 avril 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.