Rio ne serait pas Rio sans sa statue du Christ rédempteur. Une figure des plus mystiques du monde, dominant la ville de Rio de Janeiro, située tout en haut du Mont du Corcovado ! C’est en date du 7 juillet 2007, que le monument est choisi comme l’une des sept merveilles du monde.

Le pôle touristique de tout le Brésil !

De symbole religieux, elle est peu à peu devenue l’emblème du Brésil. La statue du Christ mesure 38 mètres de haut et pèse 1145 tonnes, c’est plusieurs millions de visiteurs qu’elle attire chaque année. L’objectif ? Poser avec le Christ les bras en croix. Pour certains, poser avec elle représente une attraction, pour d’autres, le moment de sa découverte, de sa redécouverte, ou tout simplement un moment unique pour la prière et le recueillement. Une vue du ciel à 360 degrés au sommet d’une montagne dégagée, l’ambiance y est particulière paraît-il…

L’histoire du Christ rédempteur remonte à il y a plus d’un siècle, début XXème pour être précis. Pour le centenaire de l’indépendance du Brésil en 1922, l’église souhaitait ériger un monument religieux visible de tous… Voilà chose faite !

L’ingénieur brésilien, Heitor da Silva Costa, en collaboration avec l’ingénieur français Albert Caquot et le célèbre sculpteur français Paul Landowski réalisèrent ensemble cette prouesse architecturale. La tête et les mains furent construites dans l’atelier parisien du sculpteur.

Des années pour la construire…

Les travaux d’édification de la statue du Christ furent très longs. La posture du Christ fit à elle seule un débat sans fin : le Christ avec sa croix et la planète Terre ? Un peu trop « football » comme image, un Christ sur une croix ? Un peu trop  biblique… finalement le Christ sera les bras grands ouverts, l’image de la résurrection.  Et le lieu de son implantation ? Au cœur du parc national de la forêt de Tijuca, sur le Mont Corcovado à 710 mètres d’altitude !

Une inauguration en grande pompe !

Le 12 octobre 1931, la statue du Christ est inaugurée en commençant par un long discours de consécration, prononcé par le cardinal de l’époque : Dom Sebastiano. Celui-ci ne laisse aucun doute sur les objectifs de la réalisation d’un tel évènement : évangélisation et reprise du pouvoir de l’église dans un état républicain.

Depuis 1973, la statue du Christ Rédempteur fut classée « monument historique ». Elle est l’une des plus grandes statues au monde, celle du Christ de la Concorde à Cochabamba en Bolivie la devance de quelques mètres.

En 2011, la statue du Christ rédempteur a fêté ses 80 ans devant des milliers, que dis-je des millions de personnes. Longue vie à toi Christ rédempteur !

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le mercredi 4 septembre 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.