Cette semaine nous partons pour l’Italie, près de Naples. Nous parlerons de la dramatique éruption volcanique du Vésuve à Pompéi en 79 après J.C.

Pompéi en quelques mots…

La ville de Pompéi fut construite sous l’Empire romain : un site stratégique car la ville fut bâtie sur un vaste plateau pourvu de champs fertiles ! Elle se situait également près de l’embouchure du fleuve Sarno dont la navigabilité favorisait les échanges de marchandises, donc le lieu idéal pour la surveillance des déplacements des navires dans la baie de Naples.

Une éruption volcanique spectaculaire et dramatique !

C’est dans la nuit du 24 au 25 août 79 (après J.C.) que tout bascule : le Vésuve entre en éruption. C’est en quelques heures seulement que les villes d’Herculanum et de Pompéi en Italie sont intégralement dévastées par cette terrible catastrophe naturelle. Un gigantesque nuage surplombant la baie est soudain survenu. Cette puissante éruption est une première dans l’histoire des sciences et de la volcanologie ! De nombreuses personnes périrent figées par la lave : 1/10ème de la population d’après les scientifiques. Heureusement beaucoup ont fuis pendant la phase Plinienne (pluie de cendres).

Il y a toujours une explication aux choses ! Cela a d’ailleurs parfaitement été décrit par « Pline le jeune », un scientifique qui a laissé des lettres décrivant les manifestations du volcan. Après de multiples recherches, témoignages historiques… il est apparut clairement que deux phases majeures ont eu lieu pendant l’éruption. La première, dite Plinienne, ressemble à une pluie de cendres, et la seconde phase est composée de nuées ardentes, avec des flots de fragments du jet volcanique descendant à vive allure sur les pentes du Vésuve.

Quand la petite Histoire se mêle à la grande…

Il paraît que c’est Naples qui aurait dû être touchée à l’époque par cette fulgurante éruption, le saviez-vous ? Mais « Dame Nature », reine protectrice en a décidé autrement : le vent changea de direction et rasa Pompéi de la carte du monde à sa place. Il faut cependant savoir que des signes précurseurs décelés par bon nombre d’historiens sous Auguste (-31 à 14), notamment Strabo, avaient noté le caractère volcanique du Vésuve.

Je vous la raconte cette histoire ? Très bien, je commence : 2000 ans (av J.C.), une éruption volcanique se produisit dans la ville d’Avellino tout près de Pompéi, elle fut deux fois plus puissante que celle de Pompéi. Au total 40 villages dévastés. Vous-vous demandez pourquoi ? Ces villages étaient bordés d’une multitude de petits volcans qui ont tous explosé en même temps ! L’Empire romain, plus que superstitieux, a bien cru que les portes de l’au-delà s’étaient ouvertes tant la puissance de la catastrophe et le nombre de morts fut frappants…

J’irai revoir mon Pompéi !

Cette puissante éruption volcanique créa une enveloppe protectrice sur le site, ce qui provoqua la disparition de la ville de Pompéi sous six mètres de lave pendant près de plus de 1600 ans. Et là, chose improbable, c’est par hasard qu’elle fut redécouverte au XVIIe siècle, dans un état de conservation inespéré.

Quelques années plus tard, des fouilles sont entreprises. Elles permirent de redécouvrir une cité pompéienne prospère grâce à un climat tempéré, doté également d’un urbanisme surprenant. De plus, elles ont permis de mieux connaître la civilisation de l’Empire romain !

Je vous invite à regarder le film documentaire – parfaitement réalisé – « Le dernier jour de Pompéi ».

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le vendredi 24 août 2012

Vos commentaires

Petit rappel à l’histoire merci !!!
J’y suis allé en 1989 et vraiment c’est à visiter!!!!
Pompeï c’est magique!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.