La région des Pays de la Loire est riche : riche de sa diversité, ses territoires, ses traditions, ses savoir-faire et savoir-vivre de ses habitants, de ses milieux naturels si prisés. Une région où le mot « écologie » prend tout son sens, vous allez voir qu’ici agriculteurs, artisans, instituteurs prennent leurs responsabilités, afin de protéger leurs terres, et l’environnement.

Une région dynamique et attractive !

Les Pays de la Loire affichent depuis près de 10 ans une vitalité démographique sans précédent ! Une population de plus en plus jeune, des entreprises dynamiques qui n’ont pas froid aux yeux, qui investissent, croient en l’humain et dans les énergies renouvelables !

Commençons par l’histoire de son fleuve… le visage d’une France encore sauvage.

Un fleuve libre, toujours en mouvement, tantôt inondé, parfois sec… C’est une Loire encore sauvage qui coule tout le long des Pays de la Loire. Pendant près de 20 ans, une femme remarquable s’est battue pour elle ! Son nom ? Christine Jean. Son objectif ? Préserver le patrimoine écologique de la Loire. Conviction, détermination et force de persuasion, voici les traits de caractère d’une femme pas comme les autres, qui fut capable de faire abandonner aux autorités le « projet du barrage de la Loire » ! Saviez-vous que les barrages bloquent les nappes phréatiques, et menacent tout l’écosystème ? Le jeu en valait donc bien la chandelle !

La Loire c’est ?

Le plus long fleuve de France, représentant 1/5 du territoire français. C’est au Montgerbier des Joncs qu’il prend sa source, pour se jeter 1.000 km plus loin en Atlantique. Il doit sa réputation à ses châteaux de renommée, dont les plus connus sont : le Royal d’Ambroise, le château de Saumur, le château de Chambord, celui de Chenonceau… véritables joyaux architecturaux de la Renaissance. De nombreuses propriétés appartiennent encore aujourd’hui aux mains de la vieille aristocratie française.

Les pays de la Loire : 5 départements, tous dotés d’une forte identité !

La Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Mayenne, la Sarthe et la Vendée. Au Nord, c’est le lieu des pommiers, du cidre et de la goutte, plus au Sud, le long des vallées du Loir et de la Loire, c’est celui de la vigne : Saumur, Champigny, Coteaux du layon, Muscadet… A Noirmoutier, on produit le sel de la baie. Une terre d’équilibre et d’harmonie, où émerge des paysages somptueux, pittoresques et naturels, mais aussi de vastes plaines de faible densité rurale tournées vers les cultures. Un coin tranquille de la France, où les toits des maisons sont faits d’ardoises et de tuiles.

Une région dynamique qui a gagné 320 000 habitants en dix ans, soit 10% de sa population. Les plus actifs s’installent dans les grandes villes comme Nantes ou Angers, et les retraités paisiblement sur le littoral. La Vendée accueille elle aussi un très grand nombre de touristes, avec ses stations balnéaires comme la Baule, Pornic, les Sables d’Olonne offrant une multitude de  loisirs.

Entre héritage et modernité

La vallée de la Loire fut un très grand axe de circulation et d’échanges jusqu’à l’arrivée des chemins de fer, offrant à Nantes un vaste arrière-pays. A Angers et au Mans, l’aménagement des quartiers historiques est en cours, le tramway s’impose dans ses villes dynamiques.

La vallée détient le 3ème parc national de France, le « Puy du fou », mais aussi le « cadre noir », le paradis de l’art équestre, le « parc anjou aventure », une multitude de musées, comme celui de l’automobile au Mans, de l’imprimerie à Nantes, l’île d’Yeux… les somptueux châteaux, leurs jardins et leurs caves.

Des évènements comme « les 24h du Mans » ont lieu : les fervents de sports mécaniques viennent du monde entier participer ou regarder cette course dans la joie et la bonne humeur. La Vendée accueille tous les 4 ans depuis 1989 la plus grande course de voile en solitaire : le « Vendée Globe », l’évènement tant attendu, des meilleurs marins, qui s’affrontent en solitaire.

La région est avant tout « le paradis vert », ses habitants se veulent écolo ensemble et maintenant !

La région met son énergie au service de la nature, qu’ils soient instituteurs, boulangers, navigateurs, paysans, ils agissent quotidiennement pour préserver l’environnement ! Les pays de la Loire se veulent être un « paradis vert », alors chacun y met du sien.

Une maison en bois bioclimatique ?

Oui ! Avec un toit végétalisé, des panneaux photovoltaïques, une éolienne, des performances énergétiques qui font du bien au porte monnaie et à l’environnement. Saviez-vous que les panneaux photovoltaïques sont des ressources énergétiques importantes. La preuve, dans la course du « Vendée Globe », tout fonctionne grâce à elles : radio, radar, éclairage, chauffage, pilote automatique… Ces panneaux donnent déjà de l’électricité à de nombreux foyers, et inspirent désormais les plus grandes marques automobiles, mais aussi le réseau ferroviaire SNCF… Pourquoi pas faire du bien à l’environnement à moindre coût ?

Connaissez-vous l’agriculture biodynamique ?

Des agriculteurs, des vignerons… qui s’attachent tout particulièrement à la santé de leur sol, nourrissent leurs terres avec des préparations issues de matières végétales et minérales qu’ils appliquent en fonction des cycles de la lumière et de chaleur. La qualité de leurs fruits, légumes et de leurs vins est très recherchée, ils préfèrent gagner moins et agir mieux pour l’environnement. Quelle belle leçon de vie !

Et pour chauffer ?

Avec des copeaux de bois déchiquetés, on chauffe ! Mieux encore, on obtient le même confort qu’avec l’électricité ou le gaz. 100 % nature, écologique, donc excellent pour l’environnement ! Comment ça se passe ? Le bois arrive directement dans le foyer de la chaudière, celle-ci gère tout automatiquement : approvisionnement, combustion, descendrage, nettoyage… Formidable la technologie écolo ! Résultat ? Un bilan CO2 neutre contrairement aux autres énergies.

Les Pays de la Loire se veulent être une région verte ! Aux quatre coins de celle-ci, absolument rien n’ébranle l’œil, parce que chacun des habitants veut coûte que coûte préserver sa belle région. D’autres prendront la relève de Christine Jean pour équiper la région « d’énergies renouvelables ».

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le lundi 4 février 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.