Derrière ce masque d’or étincelant orné de pierres précieuses, se cache l’une des plus grandes énigmes de l’histoire. Jamais personne, dans l’Antiquité, n’avait écrit sur les circonstances de son décès. L’histoire de Toutânkhamon est vieille de plusieurs milliers d’années. Né en -1345 avant J-C, il était le 11ème pharaon de la XVIIIème dynastie d’Egypte.

Une disparition brutale…

Toutânkhamon a gouverné très jeune, mais peu de temps, et pour cause ; à l’âge de 19 ans, il périt soudainement !

Le tombeau de Toutankhamon ou l’histoire d’un roi au destin tragique.

Sa mort a suscité un grand nombre d’interrogations… Avait-il été assassiné ? Avait-il succombé à une blessure remarquée à l’arrière de son crâne ? À une maladie grave : malaria ? Paludisme ?… Ou bien la drépanocytose, une maladie héréditaire liée au sang, fréquente à l’époque en Egypte.

Pourquoi la momie de Toutânkhamon fait-elle autant débat ?

Toutânkhamon doit sa renommée à la découverte de sa sépulture par le célèbre archéologue britannique Howard Carter et son mécène Lord Carnarvon. A l’époque, Carter dirige des fouilles en Egypte dans la vallée des rois. L’objectif ? Retrouver le tombeau de Toutankhamon !

Le 4 novembre 1922, la première marche de la crypte de la Vallée des rois est découverte, « Sésame, ouvre toi, Vallée des rois ! ». Une découverte, le rêve de toute une vie d’archéologue, gravé dans l’Histoire.

Lord Carnarvon et Howard Carter découvrirent le tombeau de Toutankhamon intact ! La mission commença : les ouvriers remontèrent tous les objets funéraires, il y en avait tellement… des sculptures, des salles remplies d’or et des masques ornés de pierres précieuses… Les archéologues n’étaient-ils pas en train de profaner la tombe ?

Pour en être sûr, Carter, emporta avec lui son porte-bonheur le « canari » ! Au moment d’ouvrir la tombe… l’oiseau mourut instantanément.

La malédiction du pharaon avait-elle frappé ?

La légende que je vais vous raconter est vieille de plusieurs milliers d’années : les Égyptiens étaient de fervents croyants en l’immortalité de l’âme. Pour eux, il était improbable que le corps d’un défunt soit détruit ou dépouillé. Pour se protéger, ils écrivaient des formules religieuses et magiques contre ceux qui oseraient troubler leur repos éternel.

L’inquiétude était omniprésente pour l’équipe, mais le projet trop ambitieux pour baisser les bras ! Les fouilles continuèrent d’arrache-pied. Six semaines après l’ouverture du tombeau de Toutankhamon, Lord Carnarvon succomba également dans d’atroces souffrances. Toutânkhamon était-il venu chercher celui qui l’avait réveillé 3000 ans après sa mort ?

L’idée d’une vengeance royale va hanter l’imagination populaire

Dans les semaines qui suivirent, les personnes associées aux fouilles s’éteignirent à leur tour. Avec le temps, le mythe de la malédiction va prendre une autre tournure… Et si celle-ci était davantage biologique que magique ? En pénétrant dans la tombe, les chercheurs avaient-ils réveillé quelque chose de dangereux ? Des micros organismes, bactéries, moisissures qui auraient survécu dans l’obscurité pendant plusieurs milliers d’années. Est-ce l’ouverture du tombeau de Toutankhamon qui fut fatale à l’équipe ?

Pour prouver la véracité de cette théorie de « menace biologique », une équipe d’épidémiologistes va fouiller audacieusement le tombeau de Toutankhamon de fond en comble. Le roi lui-même est extrait de son sarcophage pour être étudié au peigne fin ! Théorie validée !

Quatre-vingt ans plus tard…

En 2005, au musée du Caire en Egypte une équipe de scientifiques égyptiens décida d’observer à nouveau la momie, à l’aide des dernières avancées d’imagerie médico-légale et d’un scanner mobile dernier cri permettant de faire des images tridimensionnelles. L’objectif ? Reconstituer image par image le corps du jeune Toutânkhamon et éclaircir au mieux le mystère de sa mort.

Oh miséricorde ! Le corps du roi était dans un état déplorable, les os fragmentés… Cependant, la technologie d’aujourd’hui a permis d’expliquer sa mort. Les théoriciens de l’époque avaient vu juste : de faibles moyens, des outils d’analyse élémentaires, il faut le dire. Toutânkhamon serait bien mort du paludisme ou d’une maladie des os, ce qui expliquerait les multiples fractures de ses os.

Plus qu’un personnage historique, Toutânkhamon était une véritable légende, une figure emblématique de l’Égypte ancienne.

Dans le futur,  les techniques d’imagerie et de recherche seront encore plus précises, et d’autres mystères… seront certainement levés ! La construction des pyramides, l’origine de la vie sur terre…

Repose en paix, jeune roi Toutânkhamon et merci à Lord Carnarvon et Howard Carter de t’avoir découvert !

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le lundi 26 novembre 2012

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.