Los Angeles, une ville atypique aux mille et une facettes ! Du musée d’Art moderne à ses plages paradisiaques de plusieurs kilomètres… Los Angeles pour certains, L.A pour d’autres est la seconde plus grande ville des Etats-Unis après New-York. Elle se situe au sud de la Californie sur la côte pacifique. Une population proche des 4 millions d’habitants.

Un peu d’histoire…

Avant 1542, la ville était habitée par des tribus amérindiennes : Tongva et Chumash de leurs petits noms. C’est alors qu’en 1542, Joao Rodrigues Cabrilho, portugais d’origine et grand explorateur de la côte Ouest de l’Amérique du Nord, découvre en premier lieu la baie. C’est seulement deux siècles plus tard, en 1781 que la ville de Los Angeles est fondée. Pour l’explication étymologique : Los Angeles signifie les anges en espagnol, et les habitants s’appelaient  « Angelenos ».

À l’époque c’est la colonie El Pueblo de Nuestra Senora La Reina de Los Angeles (joli nom à rallonge) qui s’y installe. L.A. était une terre d’élevage de bêtes à cornes.

En 1840/1850, c’était la ruée vers l’or, San Francisco et bien d’autres villes connaissent un essor incroyable ! Quant à L.A., elle mettra près de quarante ans à se développer, en premier lieu avec le train transcontinental. Et la c’est le « boom », l’expansion fut fulgurante : la ville attira de plus en plus de monde, l’immobilier battait son plein : L.A. devint LA ville où il faisait bon vivre. En à peine 20 ans, la population passa de 10 000 à 100 000 habitants !

L’ascension ne  s’est pas arrêtée là, car en 1911 s’installa le premier studio de cinéma, à… Hollywood bien sûr ! C’est à ce moment que la ville se métamorphose, une politique de rattachement de territoires se crée, c’est évident il faut s’agrandir ! Développement maritime, réseaux autoroutiers. La ville continua à s’étendre, s’étendre…au point d’accueillir à deux reprises les Jeux Olympiques en 1932 et 1984.

Un siècle plus tard… Los Angeles, L.A ou encore… la ville paillettes

L.A. est aujourd’hui « l’American city Dream » par excellence : un climat idyllique, des hommes et des femmes aux corps parfaitement sculptés, aux dents blanches dignes d’une pub pour ***, sans oublier ses quartiers chics et ses belles avenues : Berverly Hills, Malibu ou encore Bel-Air !

L.A. est une ville à découvrir, elle n’est pas qu’une STAR du cinéma. Elle est pleine de contrastes et resplendit sur le plan culturel ! Il y a le cinéma, d’accord, ce fait est indiscutable, d’ailleurs de grands films y ont été tournés : l’Arme Fatale, Collision, Collatéral avec Tom Cruise. Mais L.A. c’est avant tout LA culture avec ses magnifiques monuments, ses musées tous plus incroyables les uns que les autres comme le « L.A Country Museum of Art » l’un des plus grands centres culturels des Etats-Unis ; ou bien le « Getty center » qui abrite des chefs-d’œuvre de la peinture ou encore le  « Norton Simon Museum », représentant l’art moderne par excellence. Pour le côté plus « fun », L.A c’est aussi d’immenses plages comme  « Venice beach » ou « Malibu », on peut y arpenter de longues allées en  rollers ou en vélo.

Une gigantesque ville ou il y a tant à découvrir… l’ambiance de certains quartiers y est surréaliste ! Laissez-vous charmer par ce coin de la Californie.

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le lundi 3 septembre 2012

Vos commentaires

Je ne pensais pas cette ville historique!!! cmm quoi j’en apprends tous les jours! merci micity

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.