Adeline a découvert le goût du voyage à 19 ans, lorsque elle est partie vivre un an en Australie pendant ses études. Depuis, elle ne rêve que de repartir et vivre de nouvelles expériences de voyage. En 2010, Adeline a décidé de faire un tour du monde pendant un an. Elle est également auteur du blog Voyagesetc.

« Mon premier grand voyage : l’Australie. »

C’était il y a 20 ans. Je suis partie avec le Rotary Club un an en Australie. J’étais dans un lycée australien : le matin, je partais en cours en uniforme, et je passais mes après-midis à la plage. Au lycée, j’avais le choix de certaines matières : arts plastiques, photographie, anglais. Et je donnais également un coup de main aux professeurs de français. Je suis passée par quatre familles d’accueil, et j’ai donc progressé très vite en anglais. A l’époque, il n’y avait pas beaucoup de voyageurs en Australie. Mais l’intégration fut très facile.

« Le tour du monde, c’était enfoui quelque part en moi. »

En voyage en Jordanie, un ami me pose la question suivante : si tu devais changer de vie, qu’est-ce que tu ferais ? Je lui ai répondu : je ferais un tour du monde. A mon retour en France, je suis allée à des soirées entre voyageurs et j’ai très vite preparé mon tour du monde.

« L’Inde, j’avais envie d’y aller depuis longtemps. »

L’Inde du Sud est plus facile à voyager. C’est là où j’ai commencé mon tour du monde, puis je suis remontée par le Kerala, le Rajasthan, le Taj Mahal puis le Népal. L’Inde, c’est un pays qui peut être à la fois envoûtant et agaçant. C’est en tout cas une perte de repère totale. A Jaipur, j’ai fait une belle rencontre : un monsieur qui vendait des rubis m’a invité à manger chez lui, dans sa famille. J’ai passé une soirée extraordinaire.

« Je suis une grande fan de l’Asie ! »

Le pays qui m’a le plus marqué, c’est la Birmanie. On arrive à Rangoon et on voit des publicités, des cafés internet… Mais les gens ont un accueil extraordinaire. Pour moi, la Birmanie, c’est le pays du sourire. Ce peuple est oppressé, maltraité et pourtant ils nous sourient tout le temps… Mandalay, Bagan, c’est le circuit classique à faire en Birmanie.

« La Nouvelle-Zélande, c’était la pause de mon voyage. »

J’y ai retrouvé des voyageurs néo zélandais que j’avais rencontrés en Inde. Cela m’a permis de faire une pause à Wellington et de retrouver une vie sociale : s’appeler, sortir…

 » je suis restée 5 jours sur l’île de Pâques. »

C’est très sympa de voir les volcans, les plateformes Moaï. On peut aussi faire des balades magnifiques à cheval.

« Le Pérou, c’était un incontournable pour moi. »

Après le désert d’Atacama, je suis montée vers le Pérou. Ahhh, les Mystérieuses Cités d’or… J’ai survolé les mines de Nasca, Arequipa, le canyon de la Colca, Puno, le lac Titicaca, la vallée sacrée…

« Ushuaïa, il faut y aller par la terre. »

Pour aller voir le bout du monde, la Terre de Feu et Ushuaïa, je conseille d’y aller par la terre, en bus. On se rend compte que c’est vraiment loin.

« Le retour en France, c’était vraiment très dur. »

Je suis revenue pour Noël, et je le déconseille fortement aux autres voyageurs. C’était une claque de revoir la société de consommation, le métro parisien… J’ai vécu un an avec presque rien…

« Mon blog m’a permis de garder le contact avec mes proches. »

J’ai écrit beaucoup en Inde car j’étais un peu seule. Après, j’étais plus occupée mais j’ai continué à écrire. Encore aujourd’hui, je l’alimente pour le plaisir avec de nouveaux articles sur le voyage. N’hésitez pas à venir découvrir mes voyages sur www.voyagesetc.fr.

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le mardi 28 février 2012

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.