Alexis fait partie de ces voyageurs du monde qui parcourent la planète à la fois pour le travail et le plaisir. Il vit en Suisse et nous raconte ses nombreux séjours en Inde.

« L’arrivée à Hyderabad en Inde : le choc ! »

A l’aéroport, d’un seul coup, tu réalises : l’humidité, la chaleur. La première fois que je suis arrivé en Inde, c’était en octobre. Tout le monde sait qu’il y a une différence de climat avec l’Europe : mais lorsque tu ne l’a jamais vécu, ça fait drôle.

« Il y a toujours ce côté optimiste chez les indiens. »

Je suis fasciné par cette capacité qu’ont les indiens de passer au-dessus des choses. Je suis fasciné par ces gens qui dorment dans la rue, et quand tu leur demandes comment ça va, ils te répondent : tu vois, dans ma vie, je ne suis pas chanceux, mais dans la prochaine, ça ira mieux.

« Un moment magique : le Machapuchare au Népal. »

Majestueux, magique : être assis en face de la chaine de l’Himalaya et voir chaque rayon du soleil monté sur la pente du Machapuchare. C’est comme un battement de coeur, un frisson dans le dos, c’est vraiment magique.

« Ne rien préparer, c’est aussi une manière de voyager. »

Pour beaucoup de pays à risque, je conseille bien sûr de préparer son voyage. Mais il faut aussi savoir sortir de son confort : sortir des sentiers battus, ça fait souvent des photos fantastiques.

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le mardi 29 novembre 2011