Jérémy et Gaëlle habitent à Lille. C’est donc tout naturellement qu’ils se nomment « Une belge, un français » et qu’ils nous racontent avec bonne humeur une de leur destination les plus originales : la Jordanie.

« Nous avons commencé à voyager à la fin de nos études. »

(Jérémy) J’ai eu peu d’occasions de voyager quand j’étais enfant, mais j’ai eu la chance de faire un voyage de 6 mois aux Etats-Unis à la fin de mes études.

(Gaëlle) La première fois où j’ai pris l’avion, c’était en 2009. Je partais seule pendant 5 mois au Canada pour terminer mes études.

« La Jordanie, une destination pas forcément prévue au départ. »

(Gaëlle) On a eu l’idée de partir en Jordanie suite à un reportage à la télévision.

(Jérémy) Au début, nous avions quelques appréhensions de partir en Jordanie. On s’est vite rendu compte que le pays était sûr. On a pris notre billet d’avion, loué une voiture, sans plus. On aime les voyages « sac à dos » !

« Le plus dur en Jordanie, c’est le regard des hommes vers les femmes. »

(Jérémy) Ce qui nous a surpris en arrivant dans les villes, c’est le regard dur des hommes vers les femmes. Ce n’est pas la même chose dans les lieux touristiques, où les hommes sont habitués à voir des touristes « femmes ».

(Gaëlle) A Amman, j’étais très mal à l’aise. Je regardais mes pieds la plupart du temps. Ce qui n’était pas le cas quand nous étions avec les nomades.

« La Jordanie est le pays qui m’a le plus marqué, car je n’en attendais pas autant. »

(Gaëlle) Je ne pensais pas découvrir autant de facettes différentes, vivre autant de choses intenses, rencontrer autant de personnes intéressantes.

« Pétra, un site incontournable. »

(Jérémy) Il y a le Pétra que tout le monde connait. C’est bien sûr un site magnifique. Mais nous avons fait aussi des randonnées aux alentours, sur le tombeau de Aaron (le frère de Moïse) par exemple. On dominait Pétra, c’était génial !

(Gaëlle) On a aussi fait une autre randonnée où on a rencontré une famille bédouine qui nous a invités à prendre le thé, au milieu de leurs enfants. La famille a même voulu nous en donner un. Une rencontre surprenante !

« Voyager en couple, c’est faire parfois quelques sacrifices. »

(Jérémy) Même si on est deux, il faut que chacun ait sa liberté. Quitte parfois à sacrifier des choses pour le bien être de l’autre.

(Gaëlle) Le terme sacrifice est un peu fort, mais c’est vrai que le voyage est un test pour un couple. Test réussi pour nous !

« Voyager à deux, c’est parfois plus difficile de faire des rencontres. »

(Jérémy) Gaëlle et moi, nous allons vers les autres en voyage. Mais peut-être le regard des autres est différent entre un couple et une personne seule. Ca peut créer une barrière pour rencontrer l’autre d’être deux.

« Notre blog, c’est le partage d’une belge et d’un français ! »

Garder une trace de nos voyages et la partager avec les autres, c’est l’objectif de notre blog unebelge-unfrançais.com. Venez découvrir nos aventures !

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le dimanche 19 mai 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.