Karine a vécu plusieurs années en Chine et en Allemagne. Elle nous raconte ses différentes expatriations, avec quelques anecdotes sur les différences culturelles qu’elle a rencontrées dans ces deux pays.

« J’ai toujours été passionnée par la Chine et l’Allemagne. »

A 4 ans, j’ai reçu le correspondant de mon frère qui était allemand et j’ai tout de suite bien accroché à la culture. J’y suis ensuite allée à l’adolescence et j’ai adoré. J’ai été placée dans une famille d’accueil, et au bout de trois semaines, je parlais couramment la langue. C’était la sensation d’être comme chez soi.

« La Chine, ce fut une révélation. »

Pendant l’année de mon baccalauréat, j’ai découvert la Chine. Ce fut une révélation. Une anecdote : la circulation. En Chine, il y a énormément de trafic, il faut faire sa place pour traverser la route, c’est un monde complètement différent de l’Europe. Prendre le bus et être assise sur le capot du moteur pour aller au travail, c’est aussi très drôle. Faire les courses à bicyclette et voir des centaines de vélos sur le parking du supermarché, ça dépayse complètement.

« Je n’étais pas intégrée à 100%, mais j’étais très bien accueillie. »

Là-bas, je me suis sentie étrangère tout de suite : c’était en 1998 et les chinois me montraient du doigt dans la rue car il y a avait peu d’européens à cette époque. Mais c’était super : j’ai été invitée dans des familles chinoises, à des mariages chinois… Je n’étais pas intégrée à 100%, mais j’étais très bien accueillie.

« En Asie, la culture des pays est très différente. »

Je me suis baladée dans d’autres régions en Asie : à Hong Kong, au Japon… Ces pays se ressemblent mais sont très différents dans leur culture. Par exemple, au Japon, les gens ne te bousculent pas dans la rue. En Chine, les gens sont plus proches de toi, leur espace vital n’est pas le même.

« Il y a aussi des différences culturelles en Allemagne. »

Dans le monde professionnel, en tant que femme, il faut généralement choisir entre faire des enfants ou faire carrière. Il y a des exceptions, mais ça fait partie de la culture allemande.

« Voyager, c’est une expérience formidable ! »

Je conseille à tout le monde de voyager. Surtout n’hésitez pas à vous expatrier, à  faire un tour du monde, à partir étudier ou travailler à l’étranger. C’est une expérience formidable.

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le jeudi 26 janvier 2012

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.