1 camping-car, 2 parents, 3 enfants, 4 ans et 5 continents. C’est l’incroyable aventure qu’ont vécue Annie et Stéphane avec leurs enfants de 1999 à 2003. Annie nous raconte ce fabuleux tour du monde en famille : découvrez comment Louise, Lola, Léo et leurs parents ont traversé près de 80 pays pour revenir enrichis de rencontres insolites et avec l’envie de repartir encore.

« C’était le bon moment dans nos vies pour partir. »

On aimait beaucoup voyager avec mon compagnon et quand on a eu nos enfants, on s’est dit : c’est le bon moment, nos boulots ne nous passionnent plus, les trois enfants sont là. On a choisi de voyager en camping-car car c’était très pratique avec les enfants. Ils étaient libres, c’était rassurant pour eux de savoir qu’ils avaient un endroit à « eux ». Et c’était rassurant pour nous, car nous n’avions pas besoin de chercher un toit chaque soir.

« Nous avons écrit un carnet de bord pendant nos quatre années de voyage. »

Stéphane était mon co-pilote. Je conduisais et il s’occupait des cartes et des enfants. J’écrivais chaque soir et tous les deux mois, on rédigeait un vrai petit journal pour que nos abonnés puissent suivre nos aventures.

« Les enfants ont bien vécu le tour du monde : ils jouaient ! »

Ils se réveillaient le matin et jouaient. Ils recevaient également les cours du CNED et validaient chaque année leur scolarité. Au bout de nos quatre années de voyage, ils ont ensuite réintégré l’école.

« Au Québec, nous avons adopté une chienne. »

Nous avons vécu un an et demie avec elle mais elle est morte malheureusement au cours de notre tour du monde suite à un cancer des os. Ca été le drame du voyage, surtout pour nos enfants.

« En Afrique, nous avons eu des frayeurs avec un éléphant. »

Nous avons du reculer avec notre camping-car quand l’éléphant nous a chargé. Nos enfants, surtout Louise, la fille ainée, ont eu peur. Mais rien de grave heureusement !

« Les enfants, ça facilite le contact avec les populations locales. »

Quant on voyage avec des enfants, les contacts avec les gens sont tout de suite facilités. Même avec les douaniers, ça nous a permis parfois de passer plus facilement la frontière des pays que nous traversions.

« Nos enfants aiment parler de leur tour du monde. »

A leur retour, nos 3 enfants ont repris la vie « normale ». Eux qui ne connaissaient pas la télé, les jeux vidéos, ils se sont vite adaptés… En grandissant, ils aiment de nouveau parler de leur tour du monde en famille et des voyages que nous avons fait après. Nous avons d’ailleurs écrit un livre et fait un film pour raconter nos aventures. Et on revoit aussi beaucoup de voyageurs que nous avons rencontrés sur la route…

Vous pouvez retrouver les aventures d’Annie, Stéphane, Louise, Lola et Léo sur leur site internet periple.org.

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le dimanche 9 juin 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.