Radiohead, c’est un peu le groupe intello de la musique rock anglaise. Etudiants à Oxford, adeptes d’expérimentations sonores, récompensés maintes fois par la presse musicale, les cinq membres du groupe font figure de bons élèves. Avouons-le tout de suite : nous sommes nous aussi des inconditionnels.

Il était une fois dans le comté d’Orxfordshire

Abingdon, vous connaissez ? Située dans le comté d’Orxfordshire en Angleterre, la ville est devenue célèbre depuis la rencontre dans son école publique de 5 jeunes étudiants : Thom Yorke, Colin Greenwood, Ed O’Brien, Phil Selway et Jonny Greenwood. Studieux, ils répètent tous les vendredis dans la salle de musique et forment en 1986 le groupe On a Friday. Diplômés cinq ans plus tard de la prestigieuse université d’Oxford, le groupe signe chez EMI et devient Radiohead. On ne peut pas rêver mieux comme début de carrière.

Voyage dans la musique électronique de Kid A

Même si leur premier album Pablo Honey ne remporte pas l’adhésion de la critique, il faut bien reconnaître que Radiohead est une bombe à retardement. Le titre Creep a déjà les caractéristiques du rock dépressif que le groupe confirmera en 1997 avec l’album OK Computer. Et c’est en 2000 avec Kid A que Radiohead devient un adepte de la musique électro-rock expérimentale : les nappes électroniques remplacent les riffs de guitare et accompagnent la voix triturée de Thom Yorke. L’album accumule les récompenses. La critique est unanime. Radiohead continue son voyage dans la musique expérimentale.

Une nouvel ère pour The first Newspaper Album

La sortie d’un album de Radiohead est toujours un événement. Le dernier en date, sorti en février 2011, ne fait pas exception. The King of Limbs a généré de nombreuses critiques chez les puristes : « Comment ce groupe qui était énorme a pu dévier autant… » peut-on lire sur internet. Déçus, les fans ? Il n’empêche, Radiohead, avec 30 millions d’albums vendus, sans label depuis 2007, reste un groupe de très bons élèves : l’école publique d’Abingdon peut être fière de leur talent.

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le mardi 24 janvier 2012

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.