Peu citée dans les guides touristiques, Launceston en Tasmanie est une ville qui ne manque pourtant pas de charme. Séduisante par son architecture victorienne, la deuxième citée de Tasmanie regorge de belles surprises pour le touriste curieux. Et j’ai pour ma part été conquis par cette dame à l’accent british.

Coup de foudre sur Launceston

Launceston fut une des premières étapes de mon périple en Australie. La ville, peu mentionnée dans les guides, est souvent un carrefour obligé pour le touriste entre la capitale Hobart et Cradle Valley, parc naturel classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Comme beaucoup de voyageurs, j’avais donc prévu de rester une nuit dans cette ville-étape avant de reprendre la route.

Maisons de style victorien
Maisons de style victorien

A mon arrivée à Launceston (comptez 3h de bus depuis Hobart), j’ai pourtant ressenti une atmosphère particulière. Tout ici rappelle le passé : les maisons et boutiques colorées à l’architecture victorienne du centre-ville, les nombreuses églises, la vieille poste et sa tour d’horloge construite vers 1880, les vieux bâtiments industriels en brique rouge… A chaque porte, on s’attend à voir sortir une dame et son ombrelle ! C’est peu dire si l’ambiance ici fleure bon l’Histoire.

Ancien moulin de Launceston
Ancien moulin de Launceston

Launceston en Tasmanie, 3ème ville la plus ancienne d’Australie

C’est à partir de 1806 que Launceston fut fondée (après Sydney et Hobart). Si la ville ne compte aujourd’hui que 100 000 habitants (ce qui la classe comme 17ème ville d’Australie), elle a su protéger son patrimoine et accueille de plus en plus de touristes (dont près de la moitié est d’origine anglo-saxonne). On peut donc (encore) s’y balader en toute tranquilité et profiter de ses richesses naturelles et culturelles.

Centre ville
Centre ville

Un centre-ville photogénique

Si vous aimez les décors de cinéma, vous adorerez Launceston en Tasmanie. Des pontons en bois coloré aux briques rouges, les bâtiments composant le centre-ville fourmillent de surprise pour le photographe. Cameron Street est la rue à parcourir en priorité, vous y découvrirez l’hôtel de ville (Town Hall), le bureau de poste et sa remarquable tour d’horloge, la plus vieille maison de la ville (Macquarie House). Le centre commercial, appelé Mall (que l’on retrouve dans chaque grande ville australienne) mérite aussi un détour ainsi que les nombreuses églises de différentes obédiences que l’on retrouve en périphérie du centre.

Cameron Street
Cameron Street

A la découverte de Cataract Gorge

A quelques pas du centre-ville, vous pouvez accéder à Cataract Gorge par plusieurs chemins, dont un très accessible avec un télésiège. Si vous êtes un bon marcheur, je vous conseille plutôt le chemin Sud qui vous permet d’aller jusqu’au Duck Reach, une ancienne usine hydroélectrique. Vous traverserez alors un pont suspendu, avec une vue imprenable sur la gorge. Vous pourrez ensuite rejoindre The First Basin, un centre de loisirs avec piscine, restaurant et boutique de souvenirs. J’y ai acheté mes premières cartes postales du Pari Australie !

La gorge de Cataract vue du barrage hydroélectrique
La gorge de Cataract vue du barrage hydroélectrique

Le Queen Victoria Museum and Art Gallery

Si vous aimez les lieux insolites, en voici un qui vous surprendra lorsque vous passerez par Launceston en Tasmanie. Situé à l’Est du centre-ville, près de la zone industrielle, le Queen Victoria Museum and Art Gallery (ou QVMag pour les intimes) est pour le moins étonnant. L’espace culturel qui l’entoure est un mélange plutôt réussi d’architecture contemporaine et victorienne.

L'ancien tramway devant le QVMag
L’ancien tramway devant le QVMag

Accueilli par un tramway touristique, vous pourrez faire halte au Tramway Museum (situé près de l’ancienne gare ferroviaire où Launceston voyait autrefois circuler une trentaine de tramways) et au QVMag. Ce dernier musée regroupe plusieurs salles sur l’histoire de la région, dont une permettant d’admirer de nombreuses espèces animales (et où le lecteur apprendra que le kangourou tasmanien n’est qu’un lointain cousin du kangourou australien).

Espace culturel, mêlant architecture victorienne et contemporaine
Espace culturel, mêlant architecture victorienne et contemporaine

J’ai pour ma part adoré cet endroit. L’architecture est fascinante. Et les différentes galeries d’art qui composent cet espace reflètent une vie culturelle active des habitants de la ville.

L’Art Gallery

Ce second musée d’art présente principalement des oeuvres d’artistes locaux. On peut y voir notamment des toiles représentant des scènes historiques de la vie en Tasmanie. Le « colon » est cependant largement mis en valeur : il n’y avait que deux tableaux représentant les aborigènes de Tasmanie (ce peuple a aujourd’hui disparu, mais ceci sera l’objet d’un autre article).

L'Art Gallery de Launceston
L’Art Gallery de Launceston

La partie que j’ai trouvé la plus intéressante est l’exposition temporaire sur des oeuvres de jeunes étudiants de la ville. Comme me disait le gardien du QVMag (arrivé à Launceston il y a 2 ans) : « Les gens sont très gentils ici mais la ville est plutôt calme l’hiver, les artistes en herbe sont donc nombreux ». Tellement nombreux que le musée propose pour les enfants un coin où ils peuvent créer des dessins et les afficher au mur. Belle initiative !

Croisière et dégustation sur le port

Réhabilité il y a quelques années, le port est le départ de belles croisières sur la Tamar River. C’est aussi l’endroit pour profiter des terrasses des restaurants locaux. L’occasion de déguster à la fin de votre visite de la ville une bonne glace (je vous conseille celle au miel, un régal), une bonne bière (la brasserie James Boag’s n’est pas très loin) ou un bon vin tasmanien avec un copieux « fish and chips ».

Dégustation de vin tasmanien sur le port de Launceston
Dégustation de vin tasmanien sur le port de Launceston

Pour voyager plus loin :


Par Sébastien, le dimanche 21 avril 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.