J’ai déjà écrit un article sur la ville de Québec et sur l’UNESCO aussi. Aujourd’hui, je vais vous parler de la ville du Vieux-Québec, entrée comme « ville du patrimoine mondial de l’UNESCO » en 1985. Une date mémorable pour tous les québécois… Quelle fierté pour ses habitants de figurer sur la liste la plus sélective des trésors culturels. L’UNESCO prend grand soin de défendre « ses protégés », car ils appartiennent à l’humanité, au patrimoine des générations antérieures.

L’UNESCO a voulu reconnaître le vieux Québec comme « patrimoine mondial » pour 3 raisons : sa valeur universelle, son rôle de défense pour repousser les envahisseurs,  grâce à ses authentiques fortifications, mais aussi et surtout parce que le Vieux-Québec est le berceau de la civilisation française en Amérique. Une notoriété et un prestige très convoité !

De la ville historique à la ville patrimoine

Samuel de Champlain s’installe le 3 juillet 1608 au pied du Cap Diamant et y fait construire son habitation. Un lieu aux qualités géographiques stratégiques, offrant d’excellentes qualités défensives. C’est aussi un lieu paisible où il y fait bon vivre… Les édifices vont peu à peu s’ériger, d’abord le « Fort de St-Louis » sur les hauteurs en 1620, puis, la construction des fortifications qui s’amorça à partir de 1745.

Le Vieux-Québec intra-muros, qui domine le fleuve Saint-Laurent détient une grande diversité de styles architecturaux. Les fortifications et la citadelle furent réalisées par un architecte français : Vauban. Le plus incroyable est que plusieurs siècles après leur construction, les monuments ont à peine été altérés. Ce n’est pas un hasard ! En 1928, le gouvernement du Québec crée la « Commission d’urbanisme et de conservation de Québec », visant à protéger au mieux le patrimoine architectural du Vieux-Québec représentant une manne touristique importante pour la région. Le gouvernement Québécois prend tellement à cœur « sa mission de protecteur » qu’en 1963 est créé « l’arrondissement historique du Vieux-Québec ».

Les projets de restauration commencent !!!

La Place-Royale en premier, puis vient ensuite le tour du Vieux-Port, lui permettant d’être plus accessible, et enfin une vraie cure de jouvence fut également redonnée aux rues de la ville ! Des investissements conséquents, mais qui apporte à Québec un dynamisme incroyable ! Depuis ses origines, la ville n’a jamais cessé de se moderniser, et de s’adapter, tout en respectant le bien être de ses habitants.

Visiter le Vieux Québec et aimer la fête !

Le Vieux-Québec est une ville romantique à souhaits de part son charme et sa simplicité, mais aussi une ville empreinte d’Histoire. Les Québécois ont toujours eu l’art et la manière de cultiver en tout temps le divertissement : été comme hiver la fête est intemporelle. En avant pour le « festival d’été » ! Du 4 au 14 juillet 2013, les québécois fêteront ses 46 ans l’an prochain ; près d’un quart de siècle de spectacles, de musiques, dans une atmosphère toujours exceptionnelle. Il y a aussi, les « fêtes de la Nouvelle France » ! Leur origine ? Un hommage  aux premiers arrivants européens. Au programme ? Des danses, défilés, concours de sculptures de glace, des centaines de comédiens descendent dans les rues vêtus des habits traditionnels de l’époque. Et pour finir, un évènement à ne manquer sous aucun prétexte si vous venez visiter le Vieux Québec : le « Carnaval d’hiver », du 1er au 17 février 2013. 60 ans de bonne humeur, marquant les célébrations de la magie de l’hiver ! Des animations surprenantes, comme des courses en chiens de traîneaux, du rafting sur neige, des glissades et des rigolades à profusion… Et vous n’oublierez pas d’aller saluer la mascotte, le « Bonhomme Carnaval », le roi de la fête !

Et côté ville ?

Dans la Basse-Ville, vous pourrez emprunter le funiculaire pour rejoindre le « quartier Petit-Champlain et la Place-Royale », fourmillant d’activités.

Vous flânerez ensuite près du vieux port… Et dans la Haute-Ville, vous irez à la découverte de sa magnifique citadelle et de ses tours médiévales qui dominent la ville et vous terminerez votre balade par le « musée national des beaux-arts » présentant régulièrement de grandes expositions internationales. Comme je le disais un peu plus haut, depuis ses origines, le Vieux-Québec n’a jamais cessé de se transformer, et surtout de conserver son patrimoine authentique. Les Québécois sont extrêmement fiers de leur culture, de leur langue, et de leur patrimoine. Ce sont des personnes accueillantes, leur maison est la vôtre, et vous y serez toujours le bienvenu ! Je vous invite à venir visiter le Vieux-Québec, un endroit magique remplit d’histoire.

Ps : le saviez-vous ? À seulement 10 minutes du Vieux-Québec, vous pourrez admirer la « Chute Montmorency ». Elle figure parmi les dix plus hautes chutes d’eau du Canada : 85 mètres soit une fois et demie la hauteur de celle du Niagara, tout de même !

Venez, le Vieux-Québec vous attend !

Pour voyager plus loin :


Par Jessie, le dimanche 2 décembre 2012

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.